Le shampoing solide : Tuto d’utilisation

Se présentant comme un simple savon pour le corps, le shampoing solide surprend par sa composition et d’autant plus pour son application. Il est pourtant une toute nouvelle habitude très bonne à prendre. Que ce soit pour une meilleure hygiène corporelle, mais également une chevelure beaucoup plus résistante aux agressions quotidiennes. À faire mousser dans les mains ou à appliquer directement sur le cuir chevelu, nous vous présentons le shampoing solide.

Choisir le bon shampoing solide pour votre texture de cheveux

 Avant de jeter votre dévolu sur un shampoing solide, il est essentiel de connaître sa composition exacte. Et nul doute que vous trouverez plus facilement le savon qui conviendra à votre chevelure que dans la cosmétologie industrielle. Supprimés les parabènes, les sulfates et autres silicones, place à l’argile verte, aux huiles végétales et quelques huiles essentielles.

 Dans le cas par exemple du cheveu gras, l’argile de rhassoul est la plus recommandée. Associée à l’huile de coco ainsi que l’huile essentielle de litsée citronnée, votre shampoing solide sera des plus efficaces. Ultra doux, il convient aussi bien aux adultes qu’aux enfants.

 Les cheveux secs ont aussi droits à leur propre shampoing solide. Huile végétale de baobab, argile rose et huile essentielle d’orange douce seront les principaux éléments le composant. Riche en omégas 3 et 6, il apporte une plus grande résistance à vos cheveux. Vous constaterez un résultat efficace après une dizaine de shampoings.

 Le shampoing solide est devenu aussi un cadeau phare en période de fête des mères. Mais si vous ne connaissez pas la texture de cheveux de votre chère maman, optez pour un shampoing solide basique, se présentant comme un cube de savon classique et se composant d’une argile verte, d’huile de ricin et d’une huile essentielle de menthe. Un présent efficace pour des premiers essais efficaces visibles dès les premiers lavages.

Un savon à appliquer sur le cheveu ou à faire mousser dans les mains

 L’application du shampoing solide est très facile. S’appliquant comme un savon pour le corps sous la douche, vous avez la possibilité de l’appliquer directement sur le crâne. Certains produits de cosmétologues reconnues offrent une parfaite adhérence entre les mains et une face applicatrice douce, qui n’agresse pas les cheveux.

La seconde méthode pour les savons plus petits, ou moins appropriés à une application directe sur la tête, le shampoing solide mousse entre les mains, et cette dernière est à appliquer sur les cheveux humides, sous la douche. Un seul rinçage suffira à offrir les bienfaits du shampoing solide, sans avoir de résidus restants sur le crâne.

 Il est important de ne pas confondre le shampoing solide à un shampoing sec. Ce savon s’applique toujours sur des cheveux humidifiés et sous la douche. Dans certains cas, le savon peut aussi servir comme soin du corps, avec certaines propriétés identiques et appréciées pour le cheveu comme pour le corps.

N’abandonnez pas après les premiers lavages !

 Parmi les premiers témoignages générés dans l’utilisation régulière du shampoing solide, les premiers résultats ne sont pas concluants. Votre chevelure étant depuis de trop nombreuses années à des shampoings chimiques, remplis d’additifs n’offrant une qualité de cheveux qu’en surface, le shampoing solide rendra votre chevelure poisseuse lors des premières douches.

C’est un effet tout ce qu’il y a de plus normal. Le cheveu a besoin de s’habituer à de nouvelles substances, beaucoup plus douces pour lui, et qui ont du mal à se faire une place parmi les composants chimiques qui résistent sur le cuir chevelu. Il est alors important de faire perdurer le soin du shampoing solide pour en constater au bout d’une dizaine de lavages les bienfaits naturels. Pour les premiers lavages, afin de limiter l’effet peu accommodant du changement de shampoing, un hydratant à l’aloe vera rendra le cheveu beaucoup plus doux.