Qu’est ce qu’une marque éthique ?

La question de l’éthique dans le mode de consommation actuel est un sujet délicat qui intéresse de plus en plus les clients. Et s’il n’est pas toujours évident d’apporter une réponse claire à l’éthique d’une marque, on peut quand même déterminer si elle respecte réellement ce concept en se référant à certains facteurs. Mais alors, qu’est-ce qu’une marque éthique et comment savoir si votre marque favorite en fait partie ou pas ? Pour pouvoir apporter des éléments de réponses à ces questions, il vous est conseillé de vous référer à un guide complet qui vous permet de tout savoir sur les marques éthiques.

Définition de l’éthique

Si l’on se réfère en premier lieu à une définition proposée par Larousse, l’éthique désigne ce qui concerne la morale. Cela veut dire qu’il implique la science du bien et du mal. Au vu de cette définition, l’éthique est un peu philosophique. On risque dans ce cas de se perdre à force de vouloir déterminer ce qu’est réellement une création éthique. Cependant, il y a des critères tangibles sur lesquels on peut se référer afin de comprendre et connaître les vraies marques éthiques. Toutefois, à ces critères doit être ajoutée la sensibilité personnelle dans le but de déceler les marques qui n’en portent que le nom. Cela dit, on peut dire qu’un produit doit d’abord répondre à différents paramètres environnementaux et sociaux pour être qualifié éthique. Il s’agit entre autres des critères qui sont indéniablement inhérents au développement durable. D’ailleurs, l’éthique répond toujours à la responsabilité sociale. Il faut noter également qu’un tel concept peut être utilisé couramment de deux façons. Il y a d’abord la manière étendue et globale conformément à la définition mise en avant par Larousse. Mais aussi, l’éthique a un usage plus ciblé sur les aspects humains et comportementaux. Sur ce, on vous invite à vous rendre immédiatement sur la toile pour vous munir de toutes les informations concernant les marques éthiques, le mode éthique ou encore le mode écoresponsable.

Quels sont les visages des marques éthiques ?

Sous ce fameux terme « produit éthique », plusieurs niveaux d’éthiques se cachent. En effet, on décèle des contours qui se définissent en fonction des démarches et des référentiels. Par exemple, un produit vegan dépourvu de traces d’animaux peut être considéré comme éthique puisqu’il est obtenu sans la maltraitance des animaux. Pourtant, il pourrait également ne pas l’être si son processus de fabrication n’est pas écoresponsable. On se demande également si l’éthique est définie par une zone géographie en particulier. En vérité, c’est le cas puisqu’un produit écoresponsable, mais pas made in France ne peut être considéré comme éthique, tout simplement parce qu’il ne privilégie pas les producteurs locaux. Évidemment, la production locale est incontestablement privilégiée pour soutenir les producteurs locaux. En effet, ce concept n’est pas seulement pour la planète, mais également pour ses habitants. Quoi qu’il en soit, on ne peut pas enfermer un produit ou une marque dans une case spécifique pour que l’on puisse les considérer comme éthique. C’est pour cette raison qu’il faut prendre en compte de tous les critères déterminants.

Astuces pour reconnaître les marques éthiques

Si vous privilégiez les marques éthiques, c’est que vous souhaitez acheter de façon responsable. Et pour cela, vous avez besoin d’informations, plus précisément la transparence. Ainsi, vous devez avant tout connaître l’origine des produits que vous choisissez. Vous avez aussi le droit de savoir les acteurs ayant participé à sa fabrication. De même pour les conditions de fabrication. Si une marque dissimule ce genre d’informations, il faut passer votre chemin. Par la suite, il y a la question de prix qui est généralement cassé. Ce qui ne veut pas dire que les prix sont exagérément bas ou trop élevés, mais bien posés ! Pour pouvoir se développer, les producteurs locaux ont besoin de ressources et c’est dans le concept éthique de vouloir les soutenir. Un autre critère inhérent à une marque et un produit éthique : leur durabilité. À titre d’exemple, un vêtement écoresponsable, mais qui s’abime rapidement ne peut pas être considéré comme éthique. Les autres critères auxquels il répond se trouvent réduits à néant. L’éthique est donc exigeante.

L’éthique en quelques mots 

Désormais, vous n’êtes plus sans savoir que les marques éthiques ne sont pas des plus faciles à reconnaître, pour la seule bonne raison qu’elles n’ont pas qu’une seule forme. L’éthique elle-même étant une notion très large, elle englobe forcément des valeurs. Toutefois, la réalité est un peu différente et les charlatans n’hésitent pas à utiliser ce terme pour piéger les consommateurs qui prônent l’éthique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on définit le terme en fonction des sensibilités, propres à chacun. Le conseil est donc de bien réfléchir à sa consommation, de se renseigner et de s’intéresser au processus de fabrication. Inutile de se culpabiliser aux moindres achats. Les éléments clés à garder en tête sont : les fait-mains, le Made in France, le bio, le vegan, le cruelty-free, etc.